Il dénonce le laxisme de la tutelle face au coronavirus

Le responsable de l’union nationale les personnels de l’éducation et de la formation (Unpef), Mahrez Hamouda, n’a pas été du dos de la cuillère pour dénoncer l’absence de mesures préventives dans les établissements scolaires, alors que plus d’une dizaine d’écoles sont touchées. Le syndicat de l’UNPEF dénonce l’absence de moyens de désinfection et de protection, à savoir l’inexistence de thermomètre ou de gel désinfectant, et dans beaucoup de cas, les enseignants cotisent pour acquérir les produits de désinfection ou font appel à l’association de parents d’élèves, a-t-il souligné. Ces derniers déplorent le fait que la tutelle dépense de l’argent pour un gouter immangeable, que les élèves sont forcés d’ingurgiter. Malgré cette situation, « les autorités ne sont pas intervenues », et « aucune mesure n’a été prise par les instances concernées », a déclaré le responsable syndical.  Face à cette situation, les enseignants inquiets menacent d’organiser un rassemblement de protestation.  Pour sa part, la direction de l’éducation d’Oran a fait état de l’existence de six cas confirmés de Covid-19 et plus de 70 cas suspects à travers 35 établissements scolaires sur le territoire de la wilaya.

Hadj Hamdouche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici