Après s’être rendu sur les lieux du décès du jeune KH. Bilal, en compagnie du médecin légiste, le Procureur  de la République territorialement compétent, à savoir le tribunal  d’El- Othmania, a ordonné une autopsie de la dépouille du jeune homme décédé en garde à vue à la sûreté urbaine de Maraval à Oran, samedi passé, a indiqué un communiqué du parquet. Pour rappel, le défunt de 30 ans qui était placé en garde à vue pour une affaire d’agression et pour laquelle avait été ordonné l’ouverture d’une enquête, séance tenante. Une procédure qui lèvera toute suspicion, quant à la nature de ce décès, si elle est, simplement naturelle ou délictuelle.  Notons que dans ce genre de circonstance le procureur de la république, devra ouvrir une enquête aux fins de recherche des causes de la mort. Dans ce cadre et à ces fins, il peut être procédé aux actes prévus par la loi, dans les conditions prévues par ces dispositions. Pour rappel, samedi dernier, en milieu de journée, le jeune Bilal a eu une altercation avec une de ses connaissances, un voisin, dit-on, résidant dans la même cité, à qui il a assénée un coup de couteau, une arme blanche prohibée. Transporté à l’hôpital, le blessé s’en serait finalement sorti avec des points de suture. Entre-temps, l’auteur de cette agression, selon les témoignages de sa famille, s’est de lui-même présenté à la police pour reconnaître les faits. Il a donc été retenu pour les besoins de l’enquête avant l’annonce de son décès survenu plus tard dans la même journée de samedi. Au moment où nous mettons en ligne ce compte-rendu, nous sommes informés que le corps du défunt a été remis à sa famille qui  procède en ce moment même (15h) à son inhumation. Paix à son âme !

Hadj Hamdouche

 

——

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici