Certes, au cœur de la crise sanitaire liée au Coronavirus, cela a été un vœu pieux. Pour les pouvoirs publics, ouvrir le ciel algérien était un chemin parsemé d’embûches. Cependant, après plusieurs mois, l’attente a trop duré et la crise a tant pesé sur le transport aérien. À l’effet des dernières déclarations, Air Algérie a entamé une première phase de reprise, à savoir l’ouverture de ses agences au niveau de l’aéroport d’Es Senia, Oran. La compagnie aérienne nationale a tenu à annoncer « la réouverture des agences et le lancement de la vente des billets pour les destinations nationales».  En cette même journée, l’agence principale de la place du 1er novembre a, notamment, procédé à la vente de billet, pour des vols prévus à partir du 06 décembre. En effet, l’annonce faite récemment, par des officiels et le service de communication d’Air Algérie et à propos de l’ouverture de l’espace aérien Algérien et l’ouverture de certaines agences de la compagnie; ne prête plus à confusion. À cet égard, le transporteur aérien national a apporté quelques précisions, en expliquant que ce dispositif de réouverture des agences; « permettra aux clients de la compagnie qui ont été impactés par la pandémie du Coronavirus; de modifier la date de leur voyage ou de changer de destination ». De ce fait, la compagnie aérienne nationale a rouvert, depuis jeudi dernier, trois de ses agences; situées à Alger, Oran et Annaba. Ainsi que son agence en ligne et ses centres d’appel. Toutefois, voyager sera possible pour les pays extérieurs qu’une fois la réouverture des frontières annoncée officiellement par la Présidence de la République, a-t-on précisé. Concernant la date de reprise, Air Algérie a tranché que cela dépend de « la décision des pouvoirs publics pour la levée des restrictions »; mais aussi, « des décisions des pays de destination concernant les modalités d’entrée sur leur territoire ». Notons que la compagnie aérienne française a commencer à entreprendre parallèlement des mesures, à savoir l’exigence de test  »PCR » daté des trois (03) derniers jours. Hier, la compagnie Air Algérie a publié ce jeudi 3 décembre 2020, dans un communiqué, le programme de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger à cause de la fermeture des frontières, consécutive à la pandémie du coronavirus. Une opération de rapatriement en provenance de Paris,  vers Oran est prévue le 10 décembre prochain. Les citoyens concernés devront être détenteurs d’un billet Air Algérie confirmé sur le vol de rapatriement et disposer d’une attestation de test PCR négatif au plus tard 72 heures avant la date du vol, précise le même communiqué.

Hadj Hamdouche

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici