Décidément, les comportements de certains responsables nous étonneront toujours car comment expliquer que des logements de type AADL à la cité 937 dite Cosider soient squattés pendant des années sans que ceux-ci ne bougent.

Le plus grave est que leurs indus occupants puissent se brancher illicitement à l’eau, à l’électricité et au… gaz et sans payer un sou.

Et il s’agit de dizaines de logements dans les blocs 14, 15 et 17 qui n’ont pas été attribués alors que des milliers de postulants de la formule patientent sans voir le bout du tunnel. Pourquoi alors n’avoir pas procédé à leur attribution  et par là éviter cette situation « burlesque » et pénalisante pour l’agence et les autres prestataires comme la SEOR ou la Sonelgaz, des organismes  qui, eux aussi n’ont pas levé le petit doigt ?

Ces derniers temps, des vides sanitaires, encore « libres » ont été pris d’assaut et des transformations sur les façades ont été effectuées et là encore aucune réaction.

Des sources au sein même de cette cité affirment qu’un réseau connu sur place procède à la location de certains appartements au vu et su de tout le monde.  Certes, fin 2013, des gardiens ont été arrêtés pour escroquerie suite à des plaintes de citoyens mais depuis aucune réaction et le feuilleton continue.

Hakim.G

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici