Lors du 2e jour de sa visite en 2e Région Militaire, le général de corps d’armée Saïd Changriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire, a supervisé un exercice tactique avec munitions réelles, qui s’inscrit dans le cadre de la clôture du programme de préparation au combat au titre de l’année 2020/2021, intitulé : «RAAD–2021», exécuté par des unités de la 38e Brigade d’Infanterie Mécanisée et de la 8e Division Blindée, ainsi que des unités des Forces Aériennes, et ce, au niveau du Polygone de Tir et de Manœuvre relevant de la 2e Région Militaire. Indique un communiqué du MDN

Au niveau du Polygone de Tir et de Manœuvres, le chef d’état-major a suivi un exposé sur l’idée générale de l’exercice, présenté par le général-major Djamel Hadj Laaroussi, commandant la 2e région militaire, ainsi que d’autres exposés sur les phases de son exécution, présentés respectivement par le Commandant de la 8e Division Blindée et le Commandant de la 38e Brigade d’Infanterie Mécanisée.

Cet exercice qui vient couronner l’année de préparation au combat 2020/2021, a pour objectif de hisser les capacités de combat et renforcer la coopération entre les différents états-majors, outre la formation des commandements et des états-majors à la préparation, la planification et la conduite des opérations face aux éventuelles menaces.

Il a, également suivi, de près, l’évolution des actions de combat exécutées par les unités engagées, à commencer par l’aviation de combat et les hélicoptères d’appui-feu, en passant par les différentes étapes des actions de combat exécutés dans un environnement très proche de la guerre réelle.

Ces actions se sont caractérisées, tout au long des étapes, par un professionnalisme et un niveau tactique et opérationnel élevés, reflétant à juste titre les grandes capacités de combat des équipages et des commandants à tous les niveaux. Elles reflètent également la compétence des cadres dans le domaine du montage et de la conduite des différentes actions de combat, ce qui a permis d’enregistrer des résultats probants.

L’exercice a vu également le parachutage de détachements de para-commandos et le débarquement d’autres détachements par des hélicoptères en plein champs d’actions de combat.

Ali.B

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici